Merci d'activer Javascript.
Amendement StopNeonics – Message aux sénateurs

Message aux Sénateurs


Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,

Attendu que des sénateurs ont abrogé en commission l'amendement au Projet de loi relatif à la biodiversité (n° 1847) stipulant une interdiction totale des pesticides néonicotinoïdes à partir de janvier 2016, déposé par les députés PS Delphine Batho et Gérard Bapt et adopté en première lecture par l'Assemblée nationale le 19 mars 2015.

Attendu que cet amendement doit être réintroduit et voté mi-janvier au Sénat lors de l'examen du projet de loi en séance publique. 

Attendu que ces pesticides sont notoirement responsables du déclin des populations d'abeilles en France et dans le monde, et que de nombreuses études scientifiques internationales démontrent leurs effets clairement néfastes sur l'environnement, la biodiversité, la santé et la sécurité alimentaire ;

Attendu que la recherche scientifique actuelle apporte de nouvelles preuves de l'adaptation des bioagresseurs à une rapidité encore jamais observée, ce qui pose le problème de l'inefficacité à court terme de ces substances pour protéger les cultures, et dresse le spectre d'une crise agricole que personne ne pourrait maîtriser ;

Je vous demande de suivre vos confrères députés et sénateurs dans leur démarche courageuse et responsable, et de prendre la seule décision que le bon sens impose : adopter cet amendement et interdire purement et simplement les pesticides néonicotinoïdes sur le sol français.

Nous garantissons une totale confidentialité de vos données personnelles

Pollinis a pour politique de ne JAMAIS divulguer, louer ou vendre vos données personnelles. Elles sont exclusivement réservées à l'usage de l'association, et destinées à vous tenir informé et mobilisé. Vos données nous sont précieuses et nous en prenons grand soin.

*
*
*
*
*
*
*
*

Partagez cette pétition

OU copiez puis envoyez ce lien

Partagez avec un ami


Message envoyé avec votre mail


Cher ami,

L'année démarre sur les chapeaux de roues : d'ici quelques jours, le Sénat va examiner le projet de loi qui contenait, souvenez-vous, l'amendement StopNeonics interdisant les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles.

Sans une pression massive et immédiate des citoyens sur les sénateurs français, cette mesure salutaire pour les abeilles et l'environnement passera à la trappe.

L'enjeu est capital. Et pas seulement pour la France :

Car si nous gagnons la bataille en France, dans l'un des grands bastions de l'agriculture industrielle, il sera beaucoup plus simple ensuite d'obtenir l'interdiction des pesticides tueurs-d'abeilles au niveau européen.

C'est pourquoi je vous demande de signer de toute urgence votre pétition à destination des sénateurs de votre région, en utilisant le système de pétition en ligne que nous avons préparé : cliquez ici.

Un petit rappel des faits est peut-être nécessaire :

En mars dernier, l'Assemblée nationale adoptait un amendement au projet de loi "Biodiversité" (1), interdisant purement et simplement les pesticides néonicotinoïdes sur le sol français au 1er janvier 2016.

Pour tous les citoyens et associations qui militent depuis des années pour l'interdiction de ces pesticides mortels pour les abeilles, l'initiative courageuse des deux députés qui avaient déposé l'amendement était une vraie lueur d'espoir !

Seulement voilà : à peine arrivé au Sénat, l'amendement a été immédiatement enterré par une poignée de sénateurs en commission Développement durable (2). Depuis lors, notre équipe bataille pour le faire redéposer : un projet de loi nommé "Biodiversité", qui serait indifférent au sort tragique des abeilles – le maillon-clef de la chaine alimentaire ! – c'est totalement aberrant et incohérent !

Grâce à une première vague de mobilisation des membres de POLLINIS, où près de 180 000 citoyens ont envoyé une salve de messages-pétitions aux sénateurs de leurs régions, plusieurs sénateurs sont prêts à nous soutenir (3) et à réintroduire cet amendement en faveur des abeilles et d'une agriculture respectueuse de la nature et des pollinisateurs dont elle dépend.

Mais pour convaincre les autres, et mettre une pression déterminante sur l'ensemble de l'hémicycle pour que, le jour du vote, l'amendement StopNeonics - qui nous débarrassera vraiment de ces pesticides tueurs d'abeilles - soit adopté, nous devons faire déborder les boîtes mail des sénateurs de messages de protestation.

C'est pour cela que je vous demande d'envoyer, dès maintenant, votre message-pétition aux sénateurs de votre région en cliquant ici.

Vous n'avez pas besoin de faire de recherches pour connaître le nom des sénateurs que vous devez interpeller : entrez simplement votre code postal dans le formulaire que nous avons préparé, et la liste des sénateurs de votre région s'affichera automatiquement.

Vous n'aurez plus qu'à valider pour que votre message soit envoyé pour vous.

Nous avons mis en place ce système simple, qui ne prendra pas plus de 2 minutes de votre temps, pour qu'un maximum de personnes puissent participer.

Alors s'il vous plaît, prenez 2 minutes pour les abeilles : signez dès maintenant votre pétition aux sénateurs, et transférez ce message à un maximum de personnes autour de vous, pour nous permettre de rallier des dizaines de milliers de signatures supplémentaires !

C'est le meilleur moyen, et peut-être même le seul, de mettre une pression assez forte sur les sénateurs pour les obliger à adopter cet amendement qui mettra enfin un terme à plus de vingt ans de massacre intensif des abeilles au profit de l'industrie agrochimique.

L'adoption de cet amendement créera un précédent en Europe qui obligera la Commission européenne à s'aligner : si vous n'êtes pas résident Français, vous êtes quand même concerné ! Vous pouvez agir en signant la pétition de soutien à cette campagne, comme l'ont déjà fait des milliers de citoyens Belges, Suisses, Allemands, et d'un peu partout en Europe.

Un grand merci d'avance !

Bien cordialement,

Nicolas Laarman

Délégué général POLLINIS

_________________

(1)AMENDEMENT N°754 (Rect) déposé le 12 mars 2015

(2) Reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages - Examen du rapport et du texte de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable au Sénat

(3) Pour voir les réponses des sénateurs, cliquez ici 

Envoi du mail. Merci de patienter...

Mail envoyé. Merci.

Un probléme est survenu lors de l'envoi du mail. Merci de recommencer.

Merci de remplir tous les champs du formulaire avant de le soumettre.