Français

Pétition à la Commission européenne

pour une interdiction intégrale de TOUS les pesticides tueurs d'abeilles
néonicotinoïdes et affiliés

 
Nous, citoyens soucieux des abeilles et de l'environnement que nous laisserons à nos enfants :

  • Refusons que soient mis sur le marché et utilisés dans l'agriculture des pesticides nocifs pour les abeilles, dans le seul but de servir les intérêts de quelques multinationales agrochimiques ;

  • Exigeons que le moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes responsables de la mort de millions d'abeilles en Europe et dans le monde, se solde par une interdiction totale de ces substances, et que cette interdiction s'étende aux pesticides au fonctionnement similaire aux néonicotinoïdes, comme le sulfoxaflor ou le flupyradifurone, tout aussi nocifs pour les pollinisateurs et l'environnement.

1 170 542 personnes ont signé, aidez-nous à atteindre 2 000 000

POLLINIS

Nous vous garantissons une totale confidentialité de vos données personnelles

POLLINIS a pour politique de ne JAMAIS divulguer, louer ou vendre vos données personnelles. Elles sont exclusivement réservées à l'usage de l'association, et destinées à vous tenir informé et mobilisé. Vos données nous sont précieuses et nous en prenons grand soin.
*
*
*
*
*
*
*
*
*

Partagez cette pétition

OU copier puis envoyez ce lien

Partagez avec un ami



Message envoyé avec votre mail





Chère amie, cher ami,

Il ne reste que quelques jours avant que la Commission européenne décide si, oui ou non, elle va interdire pour de bon les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles en Europe. Et tous les voyants sont au rouge :

1/Il est très probable que la Commission se contente de prolonger le moratoire partiel actuel, et que les néonicotinoïdes continuent à être utilisés sur les cultures malgré les dégâts dramatiques sur les abeilles et l'environnement (1) ;

2/ Les géants de l'agrochimie se sont arrangés pour faire autoriser de nouveaux pesticides tueurs d'abeilles supplémentaires, et sécuriser encore plus de profits au détriment des abeilles et de la nature – et au mépris de la volonté de plus d'un million de citoyens qui militent pour l'interdiction de ces pesticides meurtriers....

C'est intolérable !

Nous devons taper du poing sur la table, et montrer à la Commission européenne et aux lobbys que nous ne les laisserons pas sacrifier impunément les abeilles, notre santé et notre alimentation sans réagir :

Aidez-nous à organiser une mobilisation des citoyens sans précédent en Europe ! Signez vite la pétition pour demander l'interdiction immédiate de tous les pesticides tueurs d'abeilles, et transférez cet email le plus largement possible autour de vous.

Notre atout majeur, c'est notre nombre, et notre détermination : nous sommes déjà plus d'un million, montrons-leur que nous pouvons être deux millions en un temps record !

C'est vraiment très important. En ce moment même, les grandes firmes agrochimiques sont en train de faire les pieds et des mains pour prendre les citoyens à revers et continuer à vendre, quoi qu'il arrive, toujours plus de pesticides tueurs d'abeilles. Et ça fonctionne...

Comment est-ce possible ?

L'arnaque est tellement grosse qu'on a du mal à le croire, et pourtant...

Il y a deux ans, suite à des vagues de mobilisation successives des apiculteurs, des associations environnementales, des scientifiques et des citoyens, la Commission européenne avait prononcé une interdiction partielle pendant deux années de trois pesticides de la famille des néonicotinoïdes – clothianidine, thiametoxame et imidaclopride - notoirement nocifs pour les abeilles (2).

Cette année, la Commission doit décider si, oui ou non, elle décide d'interdire définitivement ces trois substances. Et malgré les centaines d'études incriminant ces pesticides (3) dans le déclin massif des abeilles ces dix dernières années...

... ajoutées à celles montrant la pollution inquiétante de ces substances, dans les eaux et les sols, partout où elles ont été utilisées (USA (4), France, Allemagne, Australie (5))...

... et au dernier rapport de l'EPA, l'autorité sanitaire américaine, sur les cultures de soja (6), qui montre que les agriculteurs n'ont aucun intérêt à utiliser ces produits pour leurs cultures...

... il y a de grandes chances pour que la Commission ne retire pas ces pesticides de la vente, mais se contente de "restreindre" leur utilisation à certaines périodes de l'année.

Autrement dit, une sorte de compromis pour ne pas froisser l'agrochimie... Inacceptable !

Mais le pire, c'est que dans le même temps les firmes agrochimiques ont trouvé une nouvelle tactique pour vendre encore plus de pesticides toxiques pour les abeilles – et toute l'année cette fois : "inventer" de nouvelles substances, dont la composition chimique est quasiment la même que les néonicotinoïdes, qui agissent exactement de la même façon, et présentent les mêmes risques sur les abeilles et l'environnement... Et les appeler autrement !

Ça paraît grossier, et pourtant, c'est ce qu'ils sont en train de mettre en place depuis cet été en Europe et partout dans le monde !

Pour le moment, ils ont déjà réussi à faire autoriser par les institutions européennes deux pesticides – le sulfoxaflor (7) et le flupyradifurone (8) – dans des circonstances douteuses...

Dans les deux cas, l'autorité sanitaire européenne émet des réserves sur la nocivité du produit pour les abeilles, n'excluant pas un "risque élevé" pour nos chères pollinisatrices (9)... Pour le sulfoxaflor, les tests-abeilles qui sont pourtant obligatoires avant l'autorisation d'un produit n'ont même pas été menés (10) !

Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires sont sous le coup d'un procès pour avoir autorisé le flupyradifurone (11). Quant au Sulfoxaflor, après avoir été utilisé pendant deux ans sur les cultures américaines, il vient d'être interdit suite à une décision de justice (12), à cause de sa nocivité sur les abeilles !

Et en Europe, trouvez-vous normal qu'on autorise ces produits, alors que leur dangerosité est prouvée, et que les autorités sont soi-disant inquiètes du déclin alarmant des pollinisateurs ?!

C'est une arnaque gigantesque qui est en train de se mettre en place pour faire taire les citoyens et sécuriser les profits de l'agrochimie pour les années à venir :

1/ faire croire aux 1 million de personnes qui ont signé la pétition pour interdire les néonicotinoïdes que leur demande a été – au moins partiellement - exaucée...

2/ et dans le même temps, autoriser des produits quasiment identiques, aux mêmes effets sur les abeilles, pour céder aux pressions des lobbies de l'agrochimie...

C'est inacceptable !

Nous devons montrer, dès aujourd'hui, que nous ne sommes pas dupes de ce plan aux conséquences gravissimes pour les abeilles et l'avenir alimentaire de toute la population.

Aidez-nous à rassembler un maximum de personnes à travers l'Europe et le monde entier, pour mettre une pression sans précédent sur la Commission européenne, et exiger l'interdiction de TOUS les pesticides néonicotinoïdes et affiliés !

Signez dès maintenant votre pétition en cliquant ici, et aidez-nous à atteindre deux millions de signataires en transférant cet email le plus largement possible autour de vous.

Nous sommes déjà plus d'un million de personnes à dire NON aux pesticides tueurs d'abeilles : il suffit que chacun d'entre nous arrive à convaincre une seule autre personne de signer pour doubler ce chiffre !

Je compte vraiment sur vous : il ne nous reste que quelques jours pour faire pression sur la Commission européenne.

Après, une fois la décision prise, il sera quasi-impossible de faire machine arrière.

Tous ces pesticides effectivement autorisés, et utilisés dans les champs... Détruisant, année après année, les colonies d'abeilles qui avaient réussi à résister jusque-là, et anéantissant avec elles le gigantesque travail de pollinisation et de reproduction des fruits et légumes qu'elles accomplissent pour nous.

Allons-nous attendre de nous retrouver en pleine crise alimentaire pour réagir ?

C'est maintenant qu'il faut faire pression sur les institutions qui nous gouvernent, pour les obliger à prendre des décisions fermes pour garantir l'avenir de l'agriculture et de l'alimentation de toute la population.

Et pour ça, nous avons besoin de vous : c'est grâce au rassemblement massif des citoyens derrière Pollinis et son combat que nous pouvons être écoutés des décideurs politiques.

S'il y a une chose dont nous nous sommes bien rendu compte, en plus de trois ans de bataille à Paris et à Bruxelles, c'est que les responsables politiques sont beaucoup plus enclins à accepter nos demandes de rendez-vous et à écouter nos arguments quand nous leur parlons du million de personnes qui sont avec nous et soutiennent notre mouvement !

Chaque signature à notre pétition est une force supplémentaire pour nous ouvrir les portes des institutions européennes, et faire entendre notre voix et notre combat à Bruxelles.

Alors ne perdez pas une minute pour ajouter la vôtre en cliquant ci-dessous, et aidez-nous à collecter un maximum de signatures supplémentaires en transférant ce message à tous vos amis, famille, contacts... Informez-les des tactiques odieuses mises en place par les multinationales agrochimiques pour sécuriser leurs profits au détriment des abeilles et de tout ce qu'elles représentent, et demandez-leur de rejoindre la bataille !

je_signe_la_petition

Merci d'avance pour votre action dans ce combat vital pour notre avenir à tous.

Bien à vous,

 

Nicolas Laarman

Délégué général

 

Références :

    1. Reconciling laboratory and field assessments of neonicotinoid toxicity to honeybees,Mickaël Henry, Nicolas Cerrutti, Pierrick Aupinel, Axel Decourtye, Mélanie Gayrard,Jean-François Odoux, Aurélien Pissard, Charlotte Rüger, Vincent Bretagnolle Proc. R. Soc. B 2015 282 20152110; DOI: 10.1098/rspb.2015.2110. Published 18 November 2015
    2. COMMISSION IMPLEMENTING REGULATION (EU) No 485/2013 of 24 May 2013 amending Implementing Regulation (EU) No 540/2011, as regards the conditions of approval of the active substances clothianidin, thiamethoxam and imidacloprid, and prohibiting the use and sale of seeds treated with plant protection products containing those active substances
    3. Taskforce on systemic pesticides, Worldwide integrated assessment of the impacts of systemic pesticides on biodiversity and ecosystems
    4. Starner K, Goh KS.Detections of the neonicotinoid insecticide imidacloprid in surface waters of three agricultural regions of California, USA, 2010-2011.
    5. Beketov MA, Kefford BJ, Schäfer RB, Liess M.Pesticides reduce regional biodiversity of stream invertebrates. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America. 2013;110(27):11039-11043. doi:10.1073/pnas.1305618110.
    6. UNITED STATES ENVIRONMENTAL PROTECTION AGENCY, OFFICE OF CHEMICAL SAFETY AND POLLUTION PREVENTION , MEMORENDUM OCT 15 2014 
      "BEAD concludes that these seed treatments provide negligible overall benefits to soybean production in most situations. Published data indicate that in most cases there is no difference in soybean yield when soybean seed was treated with neonicotinoids versus not receiving any insect control treatment."
    7. NOTE DE SYNTHESE SUR L’AUTORISATION DU SULFOXAFLOR SUR LE SOL EUROPEEN, Pollinis 2015
    8. Note de synthèse sur l'autorisation du Flupyradifurone en Europe, Pollinis 2015
    9. Conclusion on the peer review of the pesticide risk assessment of the active substance flupyradifurone, European Food Safety Authority, EFSA Journal 2015;13(2):4020 

      "a high risk from the oral route of exposure could not be excluded [...] Some deviations from the control in forager mortality, flight intensity, brood development or in hive weight were noted in some studies. The experts agreed that these observations indicated that some slight, transient treatment related effects might occur. Some sub lethal effects (intoxicated bees) were also observed in some studies."

    10. Les lobbies agrochimiques font autoriser le Sulfoxaflor, un pesticide tueur d'abeilles dernière génération

    11.  Lawsuit Launched to Protect Endangered Wildlife From New, Toxic PesticideCenter for Biological diversity 2015

    12. Cancellation Order Issued for Sulfoxaflor, EPA 2015

Envoi du mail. Merci de patienter...

Mail envoyé. Merci.

Un probléme est survenu lors de l'envoi du mail. Merci de recommencer.

Merci de remplir tous les champs du formulaire avant de le soumettre.